Kun-Woo PAIK

On 19 août 2016

Kun Woo Paik« le plus français des pianistes coréens, le plus coréen des pianistes français »

Kun Woo Paik est considéré comme l’un des plus importants pianistes de sa génération. Né à Séoul, il a donné son premier concert à l’âge de 10 ans et étudié à la Julliard School de New York avec Rosina Lhevine, puis à Londres avec Ilona Kabos. Il a aussi suivi les cours de Guido Agosti et Wilhem Kempf en Italie. Kun Woo Paik a remporté le Concours Naumburg et obtenu la médaille d’or du Concours international de piano Busoni. Sa carrière internationale débute, en fait, avec son premier concert à New York où il joue l’intégrale des œuvres pour piano de Maurice Ravel. En 1974, il fait ses débuts en Europe et, depuis, collabore avec les chefs
prestigieux tels Lorin Maazel, Mariss Jansons, Sir Neuville Mariner, Wolfgang Sawallisch, John Nelson, Paavo Järvi etc… Il s’est produit en concert avec des orchestres comme le New York Philharmonic, le London Symphony, l’Orchestre de Paris, le B.B.C. Symphony, le Berlin Symphony, l’Orchestre national de Hongrie, le Philharmonique d’Oslo, de Rotterdam, le R. A. I. Italia, le Philharmonique de Varsovie, l’English Chamber Orchestra mais aussi l’Orchestre de Bretagne. Appelé régulièrement à jouer dans des festivals comme le Berlin Festwochen, Aix-en-Provence, la Roque d’Anthéron, Ravinia, Mostly Mozart, Colmar, Montreux, Dubrovnik, Aldeburh et le festival de Pâques à Moscou, il a été le premier artiste coréen à être invité officiellement en Chine par le gouvernement chinois (octobre 2000) ; il y est retourné en 2004 et 2006. En décembre 2004, à l’invitation de Penderecki et sous sa direction, il a joué à Madrid son nouveau Concerto pour piano. Son répertoire s’étend, en fait, de Bach à Busoni, Scriabine et Stockhausen. Le 8 août 2006, dans le cadre du Festival de la Roque d’Anthéron, il joue une œuvre rarement exécutée en raison des effectifs mobilisés et de sa longueur, le Concerto pour piano, orchestre et chœur
d’hommes de Busoni, avec le chœur d’hommes et l’Orchestre symphonique de Bilbao, sous la direction de Juanjo Mena. 
Kun Woo Paik a réalisé de nombreux enregistrements incluant Scriabine, Liszt, l’intégrale des œuvres pour piano de Moussorgski et des concertos de Rachmaninov. Son interprétation de l’intégrale des concertos de Prokofiev a reçu un « Diapason d’Or de l’Année » en 1993 et le Grand Prix de la Nouvelle Académie du Disque Français.
Artiste exclusif DECCA, il a enregistré, pour célébrer l’année Bach, des transcriptions par Busoni d’œuvres d’orgue de J.S. Bach, puis un album d’œuvres pour piano de Gabriel Fauré, récompensé par plusieurs prix en France. Il a enfin réalisé récemment une intégrale des œuvres pour piano et orchestre de Chopin avec le Philharmonique de Varsovie sous la direction d’Antoni Witt. En 2005, Kun Woo Paik a entrepris d’enregistrer l’intégrale des sonates pour piano de Beethoven (fin prévue en 2007). 
Kun-Woo Paik vit à Paris. Il est le directeur musical du Festival International de Musique de Dinard-Côte d’Emeraude. En juin 2007 Kun-Woo Paik a été choisi pour faire partie du jury du concours Tchaikovskyi à moscou (département piano). C’est la reconnaissance internationale de son talent et de sa renommée.

© KUN WOO PAIK

 


28 octobre 2014 – 20h

EN COLLABORATION AVEClogocentreculturel-coreen-1-150x150

Centre Culturel Coréen de Bruxelles

 

 

 

 


PROGRAMME

F. Schubert

  • – Impromptu op.90, n°1
  • – Klavierstück D.946 , n°3
  • – Moment musical op. 94 , n°2
  • – Moment musical op.94 , n°4
  • – Impromptu op. 90 , n°3
  • – Impromptu op. 90 , n°2
  • – Klavierstück D. 946 , n°1
  • – Klavierstück D.946 , n°2
  • – Impromptu op. 90 , n°4
  • – Moment musical op. 94 , n°6

Comments are closed.