18 octobre 2011 – Andreas HAEFLIGER

On 18 octobre 2011

Andreas_Haefliger_01Andreas HAEFLIGER


Andreas Haefliger est issu d’une famille suisse de musiciens éminents. Il a grandi en Allemagne, puis est parti parfaire sa formation à la Juilliard School à New York. Doué d’une technique et d’une musicalité hors du commun ainsi que d’un sens inné de l’architecture et du phrasé, il fut rapidement considéré comme un pianiste de tout premier rang.

Il ne tarda pas à se faire engager par les grands orchestres des États-Unis – le New York Philharmonic, le Cleveland Orchestra, le Los Angeles Philharmonic, le Boston Symphony, et notamment les orchestres symphoniques de Pittsburgh, Chicago et San Francisco. Dans son Europe natale aussi, Haefliger a été invité par les orchestres et festivals de renom, comme le Royal Concertgebouw, le Rotterdam Philharmonic, le Munich Philharmonic, le Budapest Festival Orchestra, le Deutsche Symphonie Orchester Berlin, l’Orchestre de Paris, le London Symphony Orchestra et l’Orchestre symphonique de Vienne. Il s’est aussi forgé une réputation d’excellent récitaliste : il a fait ses débuts à New York en 1988 puis s’est souvent produit dans des lieux et des festivals prestigieux dans le monde, notamment aux festivals de Lucerne et de Salzbourg, aux BBC Proms et aux Wiener Festwochen.

Citons parmi ses productions les plus marquantes de la saison 2010/11 : le Concerto pour piano n° 3 de Bartòk avec le Philadelphia Orchestra dirigé par Jonathan Nott, le Concerto pour piano n° 2 de Chopin avec le Toronto Symphony et son directeur musical Peter Oundjian (en tournée à Montréal et à Ottawa), Mozart avec le London Philharmonic sous la direction de Guenter Herbig au Royal Festival Hall et avec le Tonkuenstlerorchester à la Musikverein de Vienne. En 2012, il se produira notamment dans le Concerto pour piano n°4 de Beethoven avec le Philharmonia dirigé par Christoph von Dohnanyi, le Concerto pour piano n°1 de Brahms avec le Royal Philharmonic dirigé par Petrenko et il retrouvera le Sydney Symphony sous la baguette de David Zinman.

Le point de mire des productions en solo de Haefliger en récital aux cours des dernières années a été la série en cours des Perspectives on Beethoven ; il y interprète les œuvres complètes pour piano de Beethoven parallèlement à des œuvres d’autres compositeurs tels Mozart, Schubert, Bartòk, Brahms, Janáček, Schoenberg et Ligeti. Les programmes de récital ont tous été enregistrés sous le label Avie, et très largement salués par les critiques. En 2011, il a joué les Années de pèlerinage-Suisse de Liszt avec des œuvres tardives de Schubert au Lille Piano Festival et dans des lieux de prestige tels le Wigmore Hall, le Rudolfinum Prague ainsi que dans le cadre de la série piano du Festival de Lucerne en automne. Il se produit aussi avec le QuatuorTakács au Mostly Mozart Festival et avec Gil Shaham à La Jolla, ainsi qu’avec le Tokyo Quartet au Wigmore Hall au printemps 2012.
Après l’énorme succès de son premier enregistrement des sonates de Mozart pour Sony Classical, Haefliger a fait encore trois autres enregistrements pour Sony : les Davidsbündlertanze et les Fantasiestücke de Schumann, les Impromptus de Schubert et un disque de musique de Sofia Gubaidulina. Ensuite Haefliger a enregistré pour Decca avec le Quatuor Takács et Matthias Goerne, le dernier CD Goerne/Haefliger des Goethe Lieder de Schubert ayant été couronné du Preis der deutschen Schallplattenkritik.

Programme

– F. Schubert Sonate D. 894 en sol majeur
– Beethoven Sonate op. 106  (Hammerklavier)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...